lundi 4 avril 2016

Un découpage d'actualité...

Il y a des périodes où il m'est difficile de créer car l'actualité me touche trop. Il en a été ainsi à chaque vague d'attentats. A chaque fois, j'avais envie de parler de ces drames dans mes découpages, mais comment ? Si on est complètement centré sur le sujet, que représenter ? Les scènes de violence ? Mon avis sur tout ce qui se passe est complexe, pas facile à raconter et à mettre en image. Et puis il y a eu le printemps, la ville avec sa vie toute tranquille, l'envie de flâner, même si on a le cœur lourd...Ce nouveau découpage s'intitule "Et pourtant, ce matin, l'air est si doux..."


Même en flânant dans la ville on ne peut oublier ce qui se passe. Pas si loin de chez nous, l'horreur et la guerre sont là, on le voit sur les couvertures des journaux...


On en parle, on commente, on se console, on se dit aussi qu'on a de la chance d'être là, dehors, libres dans un pays libre.

Certains d'entre nous ont perdu quelqu'un...


Les hélicoptères rôdent mais la vie continue, les artistes travaillent, les maîtresses d'école parlent aux petits, certains s'inquiètent pour l'avenir...

Papier découpé 35x25

1 commentaire: